Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» BATTLESTAR GALACTICA: Cylon War Saison 2 (22 Novembre)
Hier à 18:58 par sppaj / Jo

» 09/12 - Pathfinder-table DATA
Hier à 17:08 par Tholzad

» Plenilunio : La Nouvelle Sodome (11 décembre)
Hier à 8:42 par Tholzad

» TDF et BEAUJOLAIS 20/11
Sam 18 Nov - 17:11 par Nowé

» SHADOWRUN Cartel fantome 8/12
Sam 18 Nov - 15:26 par Makina

» Torg - Vendredi 24/11/17 20h
Sam 18 Nov - 8:04 par Esther

» SHADE (15 décembre )
Ven 17 Nov - 16:18 par sppaj / Jo

» FALLOUT (VEN 15/12)
Ven 17 Nov - 10:42 par Esther

» Eberron [Groupe 1] - 16/11
Jeu 16 Nov - 13:13 par sppaj / Jo

L5R (Episode 1)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Mer 6 Sep - 16:22

Didier vient de me le faire modifier. Du coup, j'ai plus de soeur lol!
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par armand83 le Mer 6 Sep - 20:07

Merde déjà morte?

Perso terminé me concernant, le BG est validé par Didier, y'a put qu'a . Et j'ai deux soeur pour narguer Martin Razz
avatar
armand83

Messages : 1746
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Jeu 7 Sep - 14:10

BG validé mais Didier est trop pourri : Il m'a retiré "fils caché de l'empereur" en sombre secret et "Ninja D'émeraude" en avantage.

En plus, j'ai même pas de soeur en danger à sauver.

Je pense que je ne vais pas jouer longtemps, cétrocraignos comme jeu... lol!
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par Tholzad le Mar 19 Sep - 14:36

Nous irons jouer chez Marc !

PS : Tkt po, je vais faire de ta vie un calvaire tiens !
avatar
Tholzad

Messages : 307
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 42
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Dim 24 Sep - 14:58

Le Grand Jour, demain...
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Mar 26 Sep - 4:20

(édité)

Belle entrée en matière : un ronin, un mutique shugenja du Phénix, un travelo noble samouraï du clan de la Grue, un bogoss plein de bogossitude, samouraï du Scorpion et un mystérieux samouraï du clan du Crabe, formant une brochette de yakitoris yorikis (juges - assistants) enquêtant sur une mystérieuse disparition de villageois. Didier est au commande pour cette plongée dans Rokugan, plutôt bien réussie pour une première ma foi !

Gloire au Phénix !
Phénix uber alles !


Dernière édition par LeGrandAncien le Mar 26 Sep - 9:16, édité 3 fois
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par Tholzad le Mar 26 Sep - 8:49

Le clan GPS, c'est le clan du crabe ! et plus précisément de la famille Hiruma.

Sinon, j'ai trouvé que j’étais trop hésitant, toujours a rechercher mes mots. Mais la pratique me permettra de corriger ses petites erreurs grâce a votre enthousiasme
avatar
Tholzad

Messages : 307
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 42
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par armand83 le Mar 26 Sep - 10:28

Tu n'avais pas masterisé depuis longtemps Didier, il faut se remettre dans le bain et tu n'as pas pour cela une table facile Smile

Ca va aller de mieux en mieux j'en suis sur. Twisted Evil
avatar
armand83

Messages : 1746
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par armand83 le Mar 26 Sep - 14:18

Mes premiers 6 mois en tant que Yoriki m'avait un peu déçu , je n'imaginais pas une seconde que le Control de l'état des routes faisait partie de notre travail. Aucune enquête sérieuse, pas de mission ou prouver notre valeur....
Certes nos virées du soir dans les lieux les plus branchés de la ville étaient charmantes , Jubai que j'avais accompagné dans ses escapades , me paraissait fort sympathique et un joyeux compagnon. Cette partie de ma vie  me convenait parfaitement.

Chez les autres Yorikis une m'intéréssait , la trés belle shukenja du clan du scorpion, j'avoue que son regard faisait s'accélérer mon pouls à chaque fois que nous nous croisions.

Ils me semblaient tous sympathiques , même Tako, qu'il me plaisait de temps en temps de taquiner, sans méchanceté néanmoins déjà le pauvre n'avait vraiment pas été gâté par les Kamis .

Enfin le seigneur nous a convoqué, notre premiére mission sérieuse, enquéter sur des disparitions dans une mine a 3j de cheval d'ici. Nous allons enfin pouvoir prouver notre valeur et servir notre maître avec zèle. J'ai hâte......


Dernière édition par armand83 le Mer 27 Sep - 15:38, édité 1 fois
avatar
armand83

Messages : 1746
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Mer 27 Sep - 12:04

Journal de Tarô.

Heure du Chien, 11ème jour du mois du Coq

Nous sommes partis. Un jour de plus à écouter leurs babillages incessants et futiles, et je me serai jeté du haut de Kyuden Tonbô. Non que je les haïsse, je ne les aime simplement pas, sans détestation ni affects. Je constate qu’ils vivent. Leur disparition ne me remplirait ni de joie ni de tristesse, elle m’indifférerait même si l’Honneur et les règles du Bushido font que je ferai tout pour les sauver. Mais qu’ils disparaissent sans bruit serait dans l’ordre des choses. Et de plus comment aimer un être inférieur comme un Ronin (mais comment Kitsuki Sama peut-il le garder à son service ?) et cette Grue si bizarre que je me sens mal à l’aise en sa présence ?

Concernant les deux autres, le Crabe et le Scorpion (leurs noms m’échappent, mais est-ce important ?) ces derniers sont sympathiquement agaçants. Agaçants car ils parlent, mais ils agissent avec suffisamment de discernement pour ne pas insister lorsque je demeure mutique. De plus, il semble s’avérer d’excellents combattants et l’Honneur exige que je respecte leurs talents, outre leurs clans ; Il en va de même pour la Grue, mais ce dernier à une beauté tellement étrange qu’elle en est perturbante. Je me tiens loin de lui, lui manifestant évidemment la considération dû à son clan, car l’Honneur le commande.

Nous sommes partis. Partout des Hinins et des Hennins. Par la Déesse, comme je les méprise de toute mon essence supérieure. C’est une épreuve que nous envoient chaque jour les kamis que de supporter les bruits qui sortent de leurs bouches édentées ou aux chicots pourris, leurs puantes exhalaisons corporelles, leur indigence verbale et leur totale infériorité, pour ne pas parler d’indigence, intellectuelle.

Après un voyage éprouvant sous une pluie fine, nous sommes arrivés à destination afin de remplir la mission que notre Wakayoshidori nous a confiée : Une mission d’importance après six mois d’insignifiance à régler les affaires des membres du non-peuple ou du demi-peuple. Surveillance et arrestation des suspects, service d’ordre au cours des procès, châtiments publics et exécutions, délivrance des autorisations temporaires de traverser la Province de Shinpi et enquête de police concernant les multiples méfaits que ces créatures de boue peuvent commettre : insultes, violation de serment, vagabondage, voie de fait, incendie volontaire, meurtre, brigandage, viol… La liste de leurs turpitudes est sans fin. J’avoue que mon âme répugne aux châtiments sanglants qui sont monnaie courante, car je pense qu’une belle exécution publique, spectaculaire mais avec le minimum de cruauté possible est à même de terroriser l’esprit fruste des sous-castes. Ces animaux doivent vivre dans la peur et se tenir tranquille, mais plus qu’une succession de tortures, où chaque hurlement de la victime, durant d’interminables minutes, fortifie le ressentiment de la plèbe, il est préférable d’agir avec la plus extrême célérité et brutalité sans souffrance inutile. La cangue qui déshonore est inutile, ces bestioles n’ayant point d’honneur. Si la bastonnade et le fouet sont des alliés précieux, j’ai en revanche suggéré à Kitsuki Sama de remplacer les affreux supplices en place publique par une politique de terreur propre à tétaniser toute velléité de révolte contre l’ordre céleste : Un coupable pourrait être surveillé discrètement, et alors qu’il se rend au marché le lendemain, il est appréhendé énergiquement devant, puis décapité proprement et sans cérémonie, sa têtes fichée sur un pieu

Mon idée l’a laissé dubitatif

Bref, pendant six mois, j'ai médité, écrit, et chaque vendredi, été prendre une catin dans une maison de plaisir des quartiers hennin de la ville, sauvagement, durant toute la nuit, afin de satisfaire mes désirs. Chaque fin de mois, en revanche, en pensant à toi ma Yasumi, je suis allé à la Maison des délices du quartier des ambassadeurs afin de causer tout l’après-midi avec une Geisha nommée Sasaïa, qui finit par me faire accéder à des voluptés qui me rappelaient à ton souvenir. Son intelligence et sa dévotion à mon bien-être ne sont qu'un pâle reflet de ton esprit et de ton corps, mais Sasaïa n’est qu’une hinin faite pour le plaisir,aussi experte soit-elle, alors que toi, toi…

Déjà plusieurs mois que je ne t’ai pas vu et cela commence à faire long. J’espère que mes pas me ramèneront vers toi rapidement

Pour en revenir à notre tâche, une mine de cuivre s’était effondrée à deux reprises et il fallait savoir pourquoi. Il y avait aussi des considérations sans grande importance sur des hinins disparus ou blessés. Arrivé chez le Seigneur des lieux, qui nous a reçu avec beaucoup de courtoisie, et une cérémonie du thé impeccable, j’ai mené mon enquête et découvert tout ce qu’il y avait à savoir pour le moment en moins de deux heures.

Les Kamis me l’ont dit. Les détails m’échappent encore, mais je ne tarderai pas à avoir le fin mot de l’histoire dès lors que je pourrai pénétrer dans la mine.

L’Honneur commande que je ne froisse pas mes inutiles camarades dont les pathétiques efforts pour parler aux villageois ne m’ont, évidemment, rien appris que je ne sache déjà.

L’efficacité commanderait que le Shugenja dirige et qu’eux me protègent, me guident et surviennent à me besoin (ce qu’ils font déjà). Je n’ai, sauf pour ces tâches, pas besoin d’eux. Mais l’Honneur commande aussi qu’on ne les rabaisse pas au rang de serviteurs car ce sont des guerriers de grande valeur et de sang noble. Je dois donc en permanence trouver un point d’équilibre entre ces deux impératifs : Agir efficacement et les laisser gesticuler pour leur donner l’impression de meubler par leur « enquête » la vacuité de leur existence. Toutefois, un bon point pour eux, à force de s’agiter, ils finissent par mettre au jour des détails du puzzle que je construis, qui facilitent sa compréhension.

Si nous nous sortons correctement de cette enquête, nul doute que le prestige qui rejaillira sur nous sera source de progression et de Gloire

L’Honneur commande que nous soyons tous élevés, mais jamais je n’ai trouvé Devoir si pénible.

La Justice m’oblige à noter que j’ai finalement trouvé un trait sympathique au Ronin ; De manière surprenante, quand il parle, il est fréquemment en accord avec moi, ce qui m’évite d’ouvrir la bouche ; Je n’ai donc qu’à hocher la tête en guise d’approbation, ce qui est très plaisant. En outre, il a toujours sur lui une fiole d’excellent saké qu’il n’hésite pas à partager. Concernant les trois autres, ils ont fait montre de beaucoup plus de résistance nerveuse que moi. Depuis six mois que nous nous occupons de l’état des routes en vue de leur entretien et des affaires judiciaires entre hinins, j’étais au bord du Katachi [le seppuku fait par désespoir ou irrépressible langueur] mais eux ont parfaitement supporté cela.

L’Honneur me commande de considérer qu’ils ont en eux peut-être plus de ressources que celles de bêtes de somme ou de chiens de garde.

Ce soir nous nous coucherons tôt et demain nous explorerons la mine.

Après avoir prié Amateratsu, je laisserai mon esprit s’emplir de toi ma Yasumi. Peut-être irais-je besogner quelque hinins / hennins en ton honneur si je reste loin de la ville trop longtemps.


Dernière édition par LeGrandAncien le Jeu 28 Sep - 13:36, édité 10 fois
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par Tholzad le Mer 27 Sep - 13:02

Petites précisions :
Pendant les 6 mois, vous n'avez pas seulement révéler les défauts des routes impériales !!! Mais aussi de nombreuses taches qui incombe a votre fonction : Arrestation et surveillance d'accusé/coupable des membres hinins et heinins (pour les samourai, c'est un peu plus codifié), surveillance du bon déroulement d'un procès, délivrance d'autorisation temporaire de traverser la Province de Shinpi. Vous partagez aussi des taches avec les Yoriki de la famille Tonbo (bien que la primauté des enquêtes sont gérées par le clan de la libellule sauf si le Magistral Impérial en fait la demande et acceptation du seigneur des lieux) concernant les insultes, violation de serment, vagabondage, voie de fait, incendie volontaire, meurtre, brigandage etc..

Sinon, Martin une geisha n'est pas une prostitué mais une personne pour te détendre, écouter tes sentiments, t'amuser, etc... Il faut un peu plus d'affinités/ressources/temps etc... pour que cela se finisse dans un lit. De plus, la maison des plaisirs au nom de Délice d'un soir est une maison réputée et très distinguée ou viennent de hauts dignitaires. Les services proposés ont un prix qui ne te permet pas de venir toutes les semaines mais plutôt tous les mois Wink Le "standing" de cette maison est assez élevé. Il y a bien sur d'autres maisons, certes moins luxurieuses, dans d'autres quartiers autres que le quartier des Ambassadeurs pour assouvir ton désir Smile

Comme toujours une très belle prose, je m'incline !
avatar
Tholzad

Messages : 307
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 42
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Mer 27 Sep - 14:36

Oups... Je corrige Very Happy
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par sppaj / Jo le Mer 27 Sep - 14:55

Encore un personnage au caractère insupportable ! J'adore !
avatar
sppaj / Jo

Messages : 857
Date d'inscription : 30/04/2014
Age : 34
Localisation : LaSeyneGelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par armand83 le Mer 27 Sep - 15:18

Tu fais bien de préciser Didier , car j'avais vraiment eut l'impression à t'entendre qu'on nous avait confié que des missions du genre vérifier les routes.

Insupportable certes , mais pour l'instant c'est tout en interne , il parles peu mais à une vie intérieure intense. Laughing
Juste une petite remarque, c'est un peu dommage que tu nous balance un morceau de BG que l'on n'est pas censé savoir. Je trouve que ca gache un peu, mais c'est un avis personnel. Cool
avatar
armand83

Messages : 1746
Date d'inscription : 28/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Mer 27 Sep - 15:30

Edité. Tu as raison Armand, mais il n'y a qu'un détail de BG à l'intérieur Very Happy
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par sppaj / Jo le Mer 27 Sep - 16:24

Martin "la Bouche", la plus grosse balance de l'ouest-varois !
avatar
sppaj / Jo

Messages : 857
Date d'inscription : 30/04/2014
Age : 34
Localisation : LaSeyneGelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par Tholzad le Jeu 28 Sep - 12:16

"Après un voyage éprouvant sous une pluie fine, nous sommes arrivés à destination afin de remplir la mission que notre Wakayoshidori nous a confiée"

Les Wakayoshidori sont les membres (des anciens devenu bureaucrates) d'un organisme central dont le siège est situé à la capitale de l'Empire de Rokugan : Otosan Uchi. Le terme en langue rokuganaise est Kanjô-Bugyô pour désigner les magistrats d'Emeraude. Mais j'évite ce langage trop hermétique à mon gout et franchement imprononçable.

"(1) Avant que l’on hurle au retour de Baudemard dans L5A, je précise que je suis connaisseur du système judiciaire chinois, question qui m’a passionnée vers la trentaine, alors que j’étais en pleine période Liam Hearn / Arthur Golden / Shan Sa / Eji Yoshikawa...  Very Happy La doctrine dite « légiste » qui régnait en Chine jusqu’au milieu du XIXème était… « épouvantable » dans les peines est un euphémisme pour la décrire, « inquisitoriale » pour parler la procédure est une aimable litote. Elle pouvait aussi être « collectiviste » dans les peines (la famille supportait l’infamie du condamné). Ce que Tarô suggère (et qui pour notre esprit occidental relève de la sadique démence) est en fait une exceptionnelle amélioration de la condition paysanne par rapport à ce qui se pratique. C’est ni plus ni moins que ce que Wang Anshi, premier ministre de je ne sais plus quel empereur au XIème siècle avait essayé d’imposer, mais il a échoué (Selon les standards de l’époque, c’était limite un anti-fa anarchiste beatnik). Comme rien n'est dit sur la justice de Rokugan, je me suis servi de ça  Very Happy  MJ tu valides ? Sinon je corrige ?"

Le système de punition de L5R est moins "raffiné" que tu ne le décris Martin, mais toutefois les punitions diverses, selon les crimes et personnes incriminées, sont : travaux forcés, flagellation publique, amende, assignation à résidence, bannissement, entraves, mutilation, exécution du seigneur, exécution de la famille, exécution, seppuku.

Les sentences sont définitives et il n'y a pas de cour de cassation (Corrige moi Martin si il y a une erreur sur le système actuel) pour les hinins et heinins. Concernant les samouraï, tout dépend de leur statut, seul un samouraï de rang supérieur peut émettre un jugement sur un autre samouraï. De plus, l'accusé peut avertir son supérieur hiérarchique civil ou militaire (le seigneur des lieux, gouverneur d'une ville, gouverneur de province, chef d'une famille et champion du clan dans cet ordre). Un échange de courrier peut avoir lieu entre la famille ou le clan et le magistrat chargé de l'affaire. Dans la majorité des cas, c'est le magistrat local d'un clan (Statut 4), le seigneur des lieux (statut 3+), le gouverneur de la ville (Statut 5) ou de la province (Statut 6) qui tranche l'affaire. Dans le cas d'affaires peu communes c'est le chef de famille (Statut 7) ou champion du clan (Statut 8 ) qui préside le procès. Les magistrats d’émeraude ( Statut 4.5+) interviennent dans des conflits inter-claniques ou relevant directement de leur juridiction. Dans de très rare cas, le champion d'Emeraude (Statut 9) donne un verdict qui peut s’avèrer très lourd pouvant aboutir à un bannissement de tout un clan...


Dernière édition par Tholzad le Jeu 28 Sep - 12:31, édité 1 fois
avatar
Tholzad

Messages : 307
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 42
Localisation : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L5R (Episode 1)

Message par LeGrandAncien le Jeu 28 Sep - 12:29

Merci !!!! J'édite en fonction de cela !
avatar
LeGrandAncien

Messages : 643
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 44
Localisation : Toulon (maison) / La Valette (travail)

http://www.gleize.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum